Pourquoi je n’aime pas Facebook ?

Je vais essayer de vous expliquer pourquoi je n’aime pas Facebook. Enfin je devrais dire pourquoi j’admire Facebook mais que je ne l’aime pas…
Je vais commencer par expliquer pourquoi je l’admire. Facebook est une énorme machine et hormis de rare fois ça fonctionne toujours très bien. Facebook a réussi à aller plus loin que n’importe quel autre site dans le partage d’information entre membres d’un groupe et de connectivité.
Avec Facebook, si vous tombez en panne de voiture et que vous le publiez sur votre mur les ¾ de vos amis vont le savoir dans l’instant. Que ce soit via le site web, où bien leurs mails ou leur téléphone. Vous n’avez plus a aller chercher l’info, elle vient toute seule a  vous.

Ou devrais-je plutôt dire, on vous impose l’information. Car c’est la que Facebook est vicieux. Il en devient tellement envahissant (le nombre d’entreprises ou de sites web qui ne sont pas connecté à Facebook réduit de jours en jours) qui en est difficile de contrôler son information.

D’un point de vue technique c’est génialissime et très excitant. D’un point de vue humain ça l’est beaucoup moins. Par exemple lorsque vous visitez un site qui propose un module Facebook… Facebook sait que vous avez visité ce site. Ca n’est pas grave en sois mais je suis sûr que tout le monde n’en est pas conscient.
Autre détail assez complexe qui fait d’ailleurs de plus en plus son apparition dans les faits divers c’est que tout le monde maintenant est sur Facebook et qu’i n’est pas possible d’y dire ce que l’on veut. Vous voyez votre voisin tondre avec un bob Ricard et avez envie de faire marrer vos potes en leur disant… Oui sauf que parmi vos potes il ne faut pas oublier qu’il y a votre voisin que vous avez accepté comme amis il y a 6 mois.
Enfin, s’il y a un point ou j pense que Facebook fait erreur, c’est en laissant n’importe qui proposer des applications pouvant agir sur le mur des utilisateurs. Dans certains cas, c’est la fête au autopost et votre mur se transforme en panneau publicitaire. Il n’y a rien qui m’énerve plus que de recevoir des connerie du genre « Machin a répondu à 3 question : clic ici pour lire les réponses ». Le spam j’en ai déjà dans ma boite mail, ça me suffit.
Au final Facebook devient de plus en plus un outil marketing plus qu’un outil de lien sociale. Et les deux ne font pas bon ménage. J’ai lu hier que Myspace a été bradé une bouché de pain (enfin un pain de quelques millions tout de même), a mon avis si Facebook ne veut pas subir la même mésaventure il va falloir qu’il solutionne le conflit de plus en plus présent entre espionnage marketing et vie privée.