Pourquoi choisir l’iPhone 6 plus

Cette année au moment de renouveler mon iPhone (je change tous les ans en revendant mon ancien), je me suis retrouvé confronté à un dilemme inédit. Prendre l’iPhone 6 ou l’iPhone 6 plus…

Il y a un an, j’aurais choisi sans hésitation le plus petit mode, mais depuis mes besoins professionnels ont évolué et le grand écran du 6 plus est devenu un argument de poids. J’ai du peser le pour et le contre, car passer d’un iPhone 5S a un iPhone 6 Plus ne se fait pas sans quelques concessions !

C’est votre iPhone 6 plus que je sens dans votre pantalon ?

Lorsqu’on tient ce grand iPhone dans la main pour la première fois on le trouve grand, mais pas tant que ça. Mais si on revient à l’iPhone 5, c’est à ce moment-là qu’on se rend compte que la différence est énorme ! On s’en rend compte aussi au quotidien. Dans la poche du pantalon, il est difficile de le cacher. Je porte des pantalons plutôt larges donc je n’ai pas de difficulté à le mettre dans la poche, mais les aficionados du jean slim risquent d’avoir bien du mal !
La nature m’a doté de grande main, et elles me sauvent bien pour le coup, car tenir un 6 plus d’une main n’est pas toujours évident. Pour des personnes à petite main, ça devient tout simplement impossible, même avec la solution d’Apple qui consiste à descendre l’écran de moitir pour faciliter l’accès au haut de l’écran.
Enfin, ce qui m’a le plus gêné c’est les bords arrondis qui rendent l’appareil beaucoup plus glissant. J’ai lu je ne sais plus où que le taux de réparation pour chutes avec augmenté de 30% avec les nouveaux modèles, et bien ça ne m’étonne pas trop.

Silence, ça tourne !

Une des particularités du 6 plus, c’est qu’il propose un affichage en mode paysage comme l’iPad. La gestion des emails en devient plus simple, mais c’est surtout au niveau des iMessages/SMS que ça m’aide le plus. Finis le message envoyé à la mauvaise personne. L’avatar de mon destinataire s’affiche sur la gauche, ça évite les situations gênantes…
Stabilisé vous dites ?
Autre différence entre le 6 et le 6 plu c’est l’appareil photo stabilisé. Pour être honnête, je ne sens pas vraiment de révolution à ce sujet lorsque je l’utilise. Je suis plus enthousiasmé par la vidéo à 240 images par seconde (pour décortiquer les mouvements sportifs, c’est top) que par ce stabilisateur qui ne me sert pas spécialement.

Le lapin Duracell peut se rhabiller

Étant quotidiennement devant un bureau l’autonomie des iPhone n’a jamais été un problème pour moi, car je peux le brancher quand je veux. Mais je dois avouer que l’autonomie de l’iPhone 6 plus est clairement supérieure. Lorsque je pars me balader ou que je me réveille le matin, il n’est pas rare de constater qu’il n’a perdu que 2 ou 3%.

Il ne doit en rester qu’un.

Alors, pour synthétiser, je suis très satisfait de mon iPhone 6 plus. Et je pense que désormais il me serait très compliqué de revenir à un écran plus petit. Mais si comme moi vous hésitez, il faut vraiment vous dire que l’iPhone 6 plus est adapté à vos besoins si vous avez de grandes mains, si vous pouvez le ranger facilement (grandes poches ou sac à main), si vous devez consulter des documents de façon régulière et réactive (email, cahier des charges, etc…). Enfin, s’il vous faut un iPhone à l’autonomie supérieur aux autres modèles. Sinon restez sur l’iPhone 6 vous ferrez des économies et en serrez encore plus satisfait.