Pourquoi le numerique nous a rendu imortel?

Alors que des savants fou du monde entier se penchent sur la vie éternelle, à base de cryogénisation ou cellules souche, je me rends contre que l’immortalité est finalement déjà accessible.

Pouvez vous me dire à quoi ressemblait votre arrière grand père? Pour la grande majorité, la réponse sera non. Au pire on pourra se raccrocher à une vieille photo jaunie et craquelée par le temps lors d’un mariage ou d’une fête de famille. Mais généralement au delà de 2 génération en arrière il ne reste pas grand chose.

J’ai 2 enfants de moins de 5 ans. Pour chacun je dois avoir l’équivalent de 5000 photos et 50 vidéos de leur premier jour à aujourd’hui. Chaque événement de leur vie est immortalisé numériquement sous forme de clichés ou vidéos. Ces photos ne les quitteront probablement jamais et le stock risque de monter sacrément au fur et à mesure du temps. (Celui qui se lancera dans le célèbre diaporama de mariage risque d’y passer quelques nuits blanches!). De la même façon qu’un chanteur décédé fait toujours entendre sa voix sur les radio votre image restera désormais bien au delà de votre mort au seins de votre descendance.

Mon grand père disait toujours

Ce qui se sont tenté à faire leur arbre généalogique on surement sur un tableau cette liste de nom qui représente leurs ancêtres. Désormais à côté du nom on pourra y associer quelques milliers de photos et vidéos. Et nos petits enfants pourront joindre l’image a la parole quand ils diront « mon grand père disait toujours ».
On va même passer de l’absence total d’information sur nos ancêtres a l’opulence de données que nous légueront a nos enfants. Ça ne m’étonnerait pas d’ailleurs qu’un business de l’histoire familiale se créer pour aider les gens a entretenir et organiser toutes ces informations que leurs ainés auront laissé.

Alors certes, par immortalité on pense toujours a ne pas vieillir, a la fontaine de jouvence qui nous liasse éternellement jeune et fringuant. Mais au final, l’oubli n’est il pas une forme de mort?