Pourquoi doit on dépanner tout son entourage lorsqu’on est « informaticien »

Aujourd’hui je vais parler d’un mal dont souffrent tous ceux qui bossent dans l’informatique. La dépanïte aigüe qui a comme symptôme de voir votre entourage vous appeler pour chaque petit problème qu’il ont avec leur ordi.

 

Je n’en souffre plus tellement vu que j’ai mis le holà et que je suis passé en mode «  gros connard » qui ne dépanne plus personne, mais je suis sûr que beaucoup comprendrons ce que je veux dire.

 

Souvent lorsqu’on me demande ce que je fait comme travail je dis que je suis dans l’informatique, voir que je suis webmaster suivant si mon interlocuteur a quelques notions ou pas. Mais de façon générale, lorsqu’on dit qu’on est informaticien, les gens pensent qu’on est des Géo trouve tout avec la tête dans des tours de PC toutes les 5 minutes entrain d’assembler des machines.

 Allo? Comment ça va? tu travailles toujours dans l’info?

Du coup, on nous appel pour tout et rien. Ca va du voisin qui n’arrive pas à installer sa box ou paramétrer son wifi. Au, p’tit cousin qui a fait tombé son PC portable et nous demande de regarder si on peu le réparer (Car visiblement les informaticiens peuvent remonter le temps pour le rattraper avant sa chute). Il y a aussi le tonton qui nous a pas parlé depuis 3 ans mais qui se rappel de notre numéro lorsque son PC ne démarre plus suite à un « nettoyage » certains fichiers « inutiles ». Et enfin, le voisin du cousin qui vous appel pour que vous lui expliquer par téléphone comment configurer le dernier logiciel de téléchargement à la mode sur une version de Windows que vous n’avez pas eut devant les yeux depuis une décennie…

 

Sympa les photos!

Maintenant je ne le fait plus, mais à l’époque ou j’étais naïf gentil, j’ai souvent accepté d’aider. Des GPU cramés, des nappes déchirées, des disques dur HS… Et puis des systèmes corrompu, vérolés…

Mais je crois que le plus sympa c’est les petite surprises qu’on peu avoir lorsqu’on prend la main sur l’ordinateur personnel d’un autre. Ça va des machines blindées de spyware, des bureaux avec tellement d’icones qu’on ne voit plus de fond d’écran jusqu’aux favoris porno voir des photos NSFW… Gros sentiment de solitude garantie lorsque vous « dépannés » avec le propriétaire voir la femme du propriétaire a vos cotés…